Atlantique

1 250.00

Au départ de La Rochelle en monocoque :
vous ferez escale sur les 3 îles qui composent le pertuis d’Antioche : Ré, Oléron et Aix.
Sur un tel parcours l’objectif est d’étudier et d’effectuer en fonction des horaires de marées et de la météo les entrées de ports rencontrés sur le chemin (La Flotte en Ré, St Martin de Ré, Ars en Ré, St Denis d’Oléron, Le Douhet, Boyardville,…) s’y amarrer et repartir : il vous sera ainsi plus facile d’y retourner en autonomie une prochaine fois.

Cap au nord ouest sur l’un des ports de Vendée (Bourgenay, Saint Gilles Croix de Vie, Les Sables d’Olonne) ou en fonction de vos souhaits et la météo, escale dans l’un des magnifiques mouillages de la magnifique île d’Yeu (Port de la Meule, anse des Soux, du Château, etc.)

Après avoir dégusté les spécialités locales (thon fumé, homard, patagos,…), cap sur la baie de Quiberon et ses îles (Houat, Hoëdic, Belle-île,…) et pourquoi pas un détour par le Golfe du Morbihan si la météo est favorable ?

Route vers La Rochelle tout en manoeuvrant et réglant ce magnifique voilier qu’est le Pogo 1250, un bateau de croisière pas comme les autres. Sa carène puissante vous emmènera à des vitesses que vous n’avez pas encore expérimentées, et son confort à vivre en fait le bateau idéal pour découvrir en s’amusant. 

Durant cette navigation côtière vous profiterez pleinement des différents aspects d’une vie à bord tout en vous formant aux techniques nécessaires à l’autonomie sur un voilier : manœuvres de port, météo locale et générale, point sur carte marine avec et sans GPS, réglages, mouillage, balisage, prise de ris, manœuvres de spi,…

Vous naviguerez essentiellement de jour avec des escales au port ou au mouillage, et profiterez ainsi pleinement des différents aspects d’une vie à bord tout en vous formant aux techniques nécessaires à l’autonomie sur un voilier. 

Le moniteur embarqué adapte ses consignes selon le niveau et les objectifs de chaque équipier et alternera la pratique avec des sessions plus théoriques avec les thèmes liées à l’utilisation du matériel de sécurité, des différentes procédures d’urgence, la préparation avant une navigation (homme et navire), la mécanique, la navigation sur carte papier et électronique, la météo, le routage,…

La finalité est généralement pour les stagiaires une location, un achat de bateau, l’intégration d’un équipage en vue d’une croisière ou tout simplement le plaisir de savoir naviguer à bord d’un voilier en toute sécurité.

Autre possibilité : vous pouvez aussi choisir le bateau que vous souhaitez (POGO 30, POGO 36, POGO 1250 ou TS42) sur lequel nous ajoutons un coach aux dates qui vous conviennent pour un programme sur-mesure.

 

Au départ de Dahouët (Bretagne) en catamaran :

Navigation entre Saint Malo et Roscoff (https://www.portsdebretagne.fr/cartographie) un mouillage différent chaque soir dans un port de Bretagne Nord, les lieux précis se feront en fonction de la météo !

Voici quelques exemples :

Le port de Gwin-Zegal (Côtes d’Armor)

Au pied des falaises de Plouha, voici l’un des derniers ports à pieux du pays, voire d’Europe. À l’ouest d’une sauvage presqu’île, une trentaine de petits bateaux peuvent s’amarrer sur des pieux hauts de 8 à 10m, en réalité des arbres prélevés avec leurs souches et plantés dans le fond sableux. Le procédé, utilisé depuis le Moyen-Âge, permet d’assurer la stabilité du tronc, qu’on encercle de pierres. 

Le port de Paimpol (Côtes d’Armor)

L’ancien port qui abritait les goélettes partant pêcher la morue en Islande est aujourd’hui entièrement dévolu à la navigation de plaisance. Pour y accéder, les marins doivent accorder leurs horaires de navigation avec ceux de la marée, puisque l’anse de Paimpol assèche à basse mer. Sur les quais Neuf et Morand, dans les ruelles au charme intact, l’âme de Pierre Loti vibre toujours ; on croirait presque entendre les terre-neuvas entonner une de leurs mythiques rengaines salées

Le port de Roscoff (Finistère)

Cet ancien repaire de corsaires est aujourd’hui une petite cité de caractère à l’atmosphère unique.  Récemment doté d’un quai pour les bateaux de pêche, d’une criée et d’un port de plaisance, il offre un décor à l’âme bien trempée, entre tradition et modernité.

Il s’agit avant tout d’un stage de voile avec un enseignement des manoeuvres et des réglages sur un catamaran performant, idéal pour apprendre !

Un stage de 10 jours en TS 42 de Dahouët à La Trinité/mer en passant les Scilly est programmé du 4 au 14 juillet puis un autre stage de 10 jours toujours en TS 42 de Dahouët à La Rochelle est programmé du 26 septembre au 5 octobre 🙂

 

Au départ de Santa Cruz de Tenerife (Canaries) en catamaran :

Naviguez sur des stages de 10 jours au cœur des Canaries à bord d’un catamaran performant TS42, qui vous fera partager des sensations fortes de rapidité tout en profitant du confort d’un catamaran.

Voici deux exemples d’itinéraires dans les Canaries sur catamaran performant qui pourront être modifiés selon les conditions météorologiques (Du 26 octobre au 4 novembre / Du 6 au 17 novembre / Du 19 au 28 novembre) :

De Santa Cruz de Tenerife vers l’Est des Canaries :

– Cap sur Gran Canaria :
Gran Canaria est une île diversifiée, avec ses 60 km de plages de sables dorées et ses paysages naturels à couper le souffle, ainsi que d’un autre côté, une ville avec de nombreuses rues commerciales et musées.

– Fuerteventura :
L’île de Fuerteventura a été déclarée Réserve de la Biosphère par l’UNESCO en 2009, grâce à l’immensité de son paysage volcanique ainsi qu’à la pureté de ses plages. Vous pourrez également découvrir la gastronomie de ses villages, avec notamment le délicieux fromage « majorero », produit sur l’île.

– Lanzarote :
Lanzarote est une île volcanique où règne le calme et le silence. Vous pourrez vous déconnecter du reste du monde sur l’une de ses plages vierges ou encore admirer ses volcans et ses grottes spectaculaires.

De Santa Cruz de Tenerife vers l’Ouest des Canaries :

– Gomera :
Elle est l’une des plus petites et sauvages îles de l’archipel des Canaries. Vous pourrez arpenter ses forêts luxuriantes et ses longues plages de sable noir aux eaux cristallines.

– Palma :
Vous découvrirez des volcans, des forêts luxuriantes, de nombreux sentiers de randonnées, ainsi qu’un ciel très clair et idéal pour observer les étoiles. Vous pourrez également vous rendre à la capitale de l’île, Santa Cruz de la Palma qui est une petite ville avec un patrimoine culturel, historique et artistique immense.

– El Hierro :
Elle est la plus petite des îles, mais également l’une au plus grand nombre de contrastes. Entre ses forêts au vert intense, ses terres volcaniques ou encore les eaux transparentes de la réserve marine de La Restinga, vous aurez de nombreuses occasions de découvrir la nature exceptionnelle de l’île.

 

 

Effacer
UGS : FORM-AT Catégorie :

Description


Type de bateau :

  • Pogo 30, Pogo 36, Pogo 12.50, Pogo 44, RM 1180, TS 42, NEEL 43


Encadrement :

Un moniteur diplômé d’Etat pédagogue et expérimenté

Le prix comprend :

  • La mise à disposition du bateau
  • Le moniteur diplômé d’Etat
  • Les assurances
  • Le linge du bord (draps de dessous + torchons cuisine + taies d’oreillers)
  • Le ménage du bateau à la fin du stage (vous ne ferez pas le ménage le dernier jour pour que le plaisir se poursuive jusqu’au bout !)

Prix des stages 7 jours sur monocoques : 1250€ la cabine double partagée ou carré / 1495€ la cabine double privatisée

Prix des stages 7 jours sur catamaran : 1350€ la cabine double partagée ou carré / 1595€ la cabine double privatisée

Le prix ne comprend pas : la caisse de bord (nourriture, consommables, frais éventuels d’escale soit environ 20€ par jour), le passeport FFVoile (20€ valable pour l’année).

COVID-19 : 

  • Avant l’embarquement, chaque membre de l’équipage doit appliquer strictement les gestes barrières
  • Le bateau est livré sain au début du stage : nos bateaux sont nettoyés minutieusement par une entreprise qui utilise de façon manuelle sur des surfaces en état de propreté des produits homologués et fabriqués en France avec un temps de contact de 15 minutes (bactéricide : EN 1276 à 15g/l, fongicide : EN 1650 à 10g/l, fongicide : NFT 72-190 à 50g/l, virucide : EN 14476 à 4%)
  • Désinfection des mains après installation de ce que l’on a embarqué. Pas d’obligation ensuite de porter un masque qui reste à la convenance de chacun
  • Dès que l’on arrive de l’extérieur du bateau et avant de monter à bord : lavage des mains avec de la solution hydro-alcoolique et désinfection de ce que l’on embarque
  • Chaque personne embarque avec un sac individuel dans lequel il y a :
    – Plusieurs masques chirurgicaux
    – Une bouteille de gel hydro-alcoolique personnelle